Sise à la nouvelle route Bastos, Yde 20771     +237 654826959     info@investincameroon.net

PRODUCTION INTENSIVE, CONSERVATION ET COMMERCIALISATION DU POISSON D’EAU DOUCE A EBEBA 1
Promoteur : DREAM FISH SARL
Siège social / Localisation : Localité d'EBEBA 1, Arrondissement de MBANKOMO Région du CENTRE
Capital social : 960 000 FCFA
Statut juridique Société A Responsabilité Limitée
Date/ année de création Février 2019
Tél. : 679 36 09 01 / 693 52 90 06
E-mail : alainhervemvondo@yahoo.fr
Secteur d’activité : Secteur primaire
Sous-secteur : Pisciculture
Spéculation Poissons d'eau douce
      Contexte : Dans un contexte marqué par la chute drastique des devises, le gouvernement du Cameroun, en vue de limiter les importations des produits de base d’une part, et de lutter contre la pauvreté et l’insécurité alimentaire, a adopté une stratégie visant à substituer les importations desdits produits par la promotion de la production locale dans les secteurs ciblés tels que : les céréales (maïs, sorgho, riz etc.) pêches etc.
      Présentation succincte : Activité principale : Production intensive, conservation et commercialisation du poisson d'eau douce  Activité    secondaire    :    Production    et    commercialisation    des    alevins Zone de production : EBEBA 1 (Arrondissement de MBANKOMO Département de        la        MEFOU        &        AKONO;        Région        du        CENTRE) Superficie des espaces de production : 14 921 M²
Niveau d’avancement - Projet en situation de  renforcement
Statut       des       terres occupées Le promoteur est titulaire d'un titre foncier N° MAK N°0204 obtenu le 21 avril 2008
Délai de mise en œuvre Un (01) an
  Stratégie   de   mise   en œuvre : -  Stratégie  de  communication  et  de  pénétration  basée  sur  les  habitudes commerciales des ménagères et des braiseuses. - Stratégie de fixation du prix basée sur la l’élaboration d’un prix de pénétration - Stratégie marketing basée sur la différenciation  en présentant un produit (tilapia)
PROJET D’EXTENSION DE LA FERME PISCICOLE DU GROUPEMENT D’INTERET COMMUN SANGULA NGUL AI MANYANG DE NGOANTET / NKOLMETET
Promoteur  : GIC SANGULA  NGUL AI MANYANG
  Siège social / Localisation :   Ngaontet,  arrondissement de Nkolmetet
Forme juridique : Groupement  d’Intérêt Commun
Date / Année de création : 2017
Capital social : 15  000 000 FCFA
  Associés : - Mme MENDOUGA Joséphine,  Mme ATEBA NKOUDOU, M. ATANGANA NNOMO Emilien
B.P. 6 814 Yaoundé
Tél. : 699-94-42-57 | 676-51-44-60
Email  : atjosa@yahoo.fr
Secteur d’activité : Primaire
Sous-secteur : Elevage
Spéculation  : Poisson d’eau douce
  Contexte  Dans   un  contexte   marqué   par   la  chute   drastiques   des   devises,   le gouvernement  du  Cameroun,  en  vue  de  limiter  les  importations des produits  de base  d’une part, et de lutter contre  la pauvreté  et l’insécurité alimentaire,  a  adopté une  stratégie visant  à  substituer les  importations desdits  produits  par la promotion  de la production locale dans les secteurs ciblés tels que : les pêches, les céréales (maïs, sorgho, riz, ...),  etc.
      Présentation succincte : - Activité principale : Production  et commercialisation  du poisson  de table frais         et          fumé          (silures,          Tilapia,         Carpes          Kanga) - Activité secondaire : Aucune - Zone de production : Localité de Ngaontet, arrondissement de Nkolmetet, Département du Nyong et So’o, région du Centre. - Superficie des espaces de production : Trois  (03) hectares.
Niveau    d’avancement     du  Projet :  Projet en situation  de renforcement
Statut  espace  de production  (terres    cultivables,    étangs piscicoles, etc.) : Les espaces de production appartiennent à Mme MENDOUGA Joséphine Agnès, Délégué du GIC
PROJET DE PRODUCTION ET DE TRANSFORMATION DU MAÏS EN GRITS ET AMIDON / FARINE DANS LA REGION DU SUDOUEST
Promoteur : WECOMA COOP BOD ET COFARCOOP BOD
  Siège social / Localisation :   Limbe dans la Région du Sud-ouest
Forme juridique : Société Coopérative avec Conseil d’Administration
  Date / Année de création : - WECOMA : 19 JUILLET 2017 -  COFARCOOP : 1er JUILLET 2017
Capital social : 20 000 000
Associés : Membres coopérateurs
B.P. 935 LIMBE
Tél. : 699 77 64 93/ 664 68 67 90/ 699 52 80 98
  E-mail : Wecoma2017@gmail.com /  nkohfontah@gmail.com / gideonbaive4@gmail.com
Site internet :
Secteur d’activité : Secteur Primaire
Sous-secteur : Agriculture
Spéculation Culture des céréales : Maïs
        Contexte : Dans un contexte marqué par la chute drastiques des devises, le gouvernement du Cameroun, en vue de limiter les importations des produits de base d’une part, et de lutter contre la pauvreté et l’insécurité alimentaire, a adopté une stratégie visant à substituer les importations desdits produits par la promotion de la production locale dans les secteurs ciblés tels que : les céréales (maïs, sorgho, riz etc.) pêches etc.
      Présentation succincte : Activité principale : Production et commercialisation du maïs grain séché en Grits et amidon /Farine - Activité secondaire : Vente des pesticides et autres intrants agricoles (engrais etc.)aux cultivateurs - Zone de production : IDENAU et DEBUNDSCHA dans la région du Sud- ouest
- Modèle coopératif : Fédération de 53  agriculteurs membres (coopérateurs) dans la zone de IDENAU et disposant chacun de trois (03) hectares de terres agricoles au moins - Superficie des espaces de production : 262.5 hectares de terres (1ère année), extensibles à près de 400 hectares à la 5e année d'activité - Production de Grits et Farine /amidon de maïs : de 1260 tonnes de Grits et 630 tonnes de farine/ amidon (1ère année) à 1 752.5 tonnes de Grits, 876.26 tonnes de farine / amidon
Niveau d’avancement du Projet : -    Projet en renforcement
Statut   espace   de   production (terres      cultivables,      étangs piscicoles, etc.) : Propriétaire  (titulaire  des  attestations  d’abandon  des  droits  coutumiers délivrées par les chefs des villages et authentifiées par l’autorité administrative) d’une part et locataires de certains espaces d’autre part
Délai de mise en œuvre : - Un (01) an
                      Stratégie de mise en œuvre : - Mettre l’accent sur le partage d’expériences avec la collaboration horizontale entre les membres et entre les coopératives de la même région exerçant dans la même spéculation ; - Etablir et signer un protocole d’accord entre les parties prenantes (différentes coopératives) dans l’exécution de ce plan d’affaires afin que les activités qui y sont déclinées soient mises en œuvre dans l’espace couvert par lesdites coopératives ; - Mettre l’accent sur une forte mécanisation des activités de production et exploiter les grandes surfaces ; -  accroitre considérable le nombre d’exploitation en règle ; - Importer les unités de transformation de la Chine ; - Collaborer avec les autorités municipales, administratives, traditionnelles et forces de sécurité locales dans lesquelles se trouvent les espaces à mettre en valeur, et s’assurer de préserver les intérêts et l’environnement des populations riveraines ; - Solliciter l’appui technique des instituts de recherches (IRAD,  ITTA etc.) ; - Solliciter un appui institutionnel du MINADER et des institutions financières et d’autres investisseurs pour le financement et la mise en œuvre du projet.
        Objectifs opérationnels : -    Renforcement    des    capacités    organisationnelles,    financières    et institutionnelles ; - Autonomisation financière et pérennisation des activités de la WECOMA ; - Amélioration du rendement à l’hectare de 1,25 t/h et 2 t/h à 1, 5 t/h et 3 t/h pour les semences  hybrides et composites respectivement et augmentation du niveau des ventes de 108, 7 T en 2018 à 180 T. - Accroissement des terres cultivables de 90 ha à 140 ha.
PROJET DE LANCEMENT DU RESEAU MOBINAWA DE COMMUNICATION ET D’ACCES AUX SERVICES NUMERIQUES DES ENTREPRISES
Promoteur  : GTS-INFOTEL CAMEROON S.A
  Siège social / Localisation :   Yaoundé, immeuble face boulangerie Calafatas
Forme juridique : Société Anonyme
Date / Année de création : 2002
    Capital social : - 60  000 000 FCFA (capital social actuel) - 210 000 000 FCFA dès  la première  année  du projet  grâce  l’ouverture du   capital   à   de   nouveaux   investisseurs  (soit   une  augmentation   de 150  000  000  FCFA du capital social initial)
Associés : Pierre-François  KAMANOU
B.P. 11  722 Yaoundé
Tél. : 242 232 000
EMail  : contact.cm@gts-infotel.com /  pfkamanou@gts-infotel.com
Site internet  : www.gts-infotel.com /  www.mobinawa.com
Secteur d’activité : Services
  Sous-secteur : Economie numérique  (communication et accès aux services numériques des entreprises)
  Contexte : Vingt (20) ans   après  l’ouverture du secteur  des  télécommunications à la concurrence dans le but de favoriser la participation  des opérateurs économiques  privés   nationaux   au   développement  de   ce  secteur,   le segment de marché des services de communication des entreprises locales en Afrique reste  sous  la domination  exclusive de gros opérateurs mobiles internationaux notamment : Airtel, MTN, Orange pour la fourniture d’accès aux services via les canaux Voix, SMS & USSD, Whatsapp  & Facebook  pour la fourniture d’accès aux services multimédia via canal data. Seulement, les produits  et services  offerts par ces opérateurs mobiles  internationaux ne répondent pas aux besoins  de transformation numérique  (communication mobile interne et externe des entreprises à moindre coût, identification des entreprises  par un numéro unique virtuel, marketing mobile, gestion  du service-client etc.) de la majorité de TPE/PMEs. Fort de cette situation  que l’entreprise GTS-INFOTEL se propose de mettre en place  le réseau  Mobinawa de  communication  et  d’accès aux services numériques    des   entreprises  permettant  entre   autre,   d’identifier   les entreprises par un numéro unique virtuel.
Présentation succincte : - Activité principale : développement et exploitation  du réseau  Mobinawa en vue de la fourniture des produits  & services de communications  mobiles notamment : 1. une  application   Mobinawa  (pour  les  consommateurs  et professionnels) 2.   des  numéros   virtuels  Camtel  d’identification  fonctionnant   selon quatre  (04) modes  d’abonnement et d’utilisation des  services  de communication associés  à savoir :   a.   le   mode   Mobinawa-ProConsumer    :   destiné   aux  émissions  & réception d’appels via l’application Mobinawa associée ; b.  le mode Mobinawa-Business  standard : destiné à l’émission & Réception  d’appels &  SMS sur les plateformes  VoIP  &  SMS des entreprises et à la publication dans les pages jaunes-Mobinawa ; c.   le mode Mobinawa-Business  Pro : destiné à l’émission & réception d’appels sur un mini-Standard téléphonique virtuel et sur plusieurs applications  Mobinawa, émission  &  réception  des  SMS sur  la plateforme Cloud Messaging-Center et/ou sur la plateforme SMS des entreprises, publication dans les pages  jaunes-Mobinawa  ; d.   le mode  Mobinawa-Business  Corporate  :  destiné  à l’émission & réception d’appels sur la plateforme Cloud PBX-Call Center et sur plusieurs applications Mobinawa, émission &  réception  des  SMS sur la plateforme Cloud Messaging-Center et/ou sur la plateforme SMS des entreprises, publication dans les pages jaunes-Mobinawa   -   Activité   secondaire   :    fourniture    d’accès   sécurisé    aux   services d’applications  mobiles des entreprises depuis  l’application Mobinawa - Zone  de  production :  compte  tenu  de  la nature  virtuelle des  données manipulées,  les datacenters seront  logés  dans  le cloud interconnecté par internet  au réseau  CAMTEL
Niveau    d’avancement     du Projet :   - Projet en situation  de renforcement
Statut  espace  de production (locaux          abritant          les équipements, etc.) :   Les espaces de production sont loués
Délai de mise en œuvre  : - Un (01) an
        Stratégie  de mise en œuvre : La mise en œuvre  du projet   de  lancement  du réseau  Mobinawa se fera suivant les principales  articulations  ci-après : - Phase pilote : mise en œuvre  du réseau  avec une trentaine  de clients par une approche de marketing  direct - Elaboration & réalisation  d’un plan de marketing  digital pour accroitre la clientèle - Obtention  d’accord  pour  le lancement  officiel du  réseau  Mobinawa  en partenariat avec CAMTEL sous le patronage du MINPOSTEL
PROJET DE VALORISATION DES DECHETS AGRICOLES ET DE REPRODUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DANS L’ARRONDISSEMENT NDJOMBE – PENJA
 
Promoteur  : Mouvement Africain pour la Promotion de l'Emploi en Milieu Rural
Siège social / Localisation : NDJOMBE - PENJA
Capital social : 50  00  000
Statut juridique Groupement  d'Initiatives Communes (GIC)
Date/ année de création 19  juillet 1995
  Associés : Membres du GIC Diaspora Commune de Ndjombé
B.P. 3320 Douala
Tél. : 00237 699  93  26  19
E-mail : engraisbiocam@gmail.com
Site internet  :
Secteur d’activité : Agriculture / Elevage
Sous-secteur : Engrais organiques
        Contexte : Dans       un       contexte       marqué       par       la      chute       drastiques       des devises,  le gouvernement du Cameroun,  en vue de limiter les importations des produits   de  base   d’une  part,  et  de  lutter  contre   la  pauvreté   et  l’insécurité alimentaire,  a adopté une stratégie visant à substituer les importations desdits produits  par  la promotion  de  la production  locale dans  les secteurs ciblés tels que : les céréales  (maïs, sorgho,  riz etc.) pêches  etc.
      Présentation succincte : - Activité principale : Production,  intensive de l'engrais - Zone de production  : Penja dans l'arrondissement de Ndjombé - Penja région du Littoral - Forme juridique : Groupement  d'Initiatives Communes (G.I.C.) - Superficie des espaces de production  : 1600 ha année  1 à plus de 3 600 ha Année 5
Niveau d’avancement Projet en situation  de renforcement
Statut     des     terres occupées - Propriétaire  d'une part et locataire d'autre  part
Délai   de   mise   en œuvre moins d'un (1) an (6 mois)
      Stratégie  de mise en œuvre : -   Satisfaire le consommateur tout en optimisant  les coûts de production  ; - Mécaniser la production -   Etre réactif tout en introduisant une technologie performante - Mettre sur le marché un produit  concurrentiel  et compétitif par rapport  aux engrais chimique conséquence d'une politique  commerciale de différentiation qui puisse  assurer  l'adéquation qualités
PROJET D’ELEVAGE DE POISSONS DANS LES BACS BETONNES POUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE DE L’AQUACULTURE AU CAMEROUN
Promoteur : NDONGO Thierry Douglas ET ASSOCIES
  Siège social / Localisation :   AKOM 2 Dans le Département de l'océan région du Sud
Forme juridique : Projet individuel
Date / Année de création : Non déterminée
Capital social : Non déterminé
Associés : NDONGO Thierry Douglas ET ASSOCIES
B.P. 10 AKOM II
Tél. : 694 68 99 92/ 677 52 73 71
E-mail : ndothidouglas@gmail.com
Site internet :
Secteur d’activité : Secteur Primaire
Sous-secteur : Pisciculture
      Contexte : Dans un contexte marqué par la chute drastiques des devises, le gouvernement du Cameroun, en vue de limiter les importations des produits de base d’une part, et de lutter contre la pauvreté et l’insécurité alimentaire, a adopté une stratégie visant à substituer les importations desdits produits par la promotion de la production locale dans les secteurs ciblés tels que : les céréales (maïs, sorgho, riz etc.) pêches etc.
    Présentation succincte : Activité   principale   :   production,   conservation,   transformation,   et commercialisation des produits piscicoles; Zone de production : Localité d’Akom II, Département de l'Océan, Région du Centre
Niveau     d’avancement     du Projet :   - Projet en Start-up
Statut espace de production (locaux         abritant         les équipements, etc.) :   Propriétaire d'une part et locataire d'autre part
Délai de mise en œuvre : - Un (01) an
PROJET D’ACCOMPAGNEMENT AU REGROUPEMENT DES CACAOCULTEURS ET DE CERTIFICATION DES EXPLOITATIONS CACAOYERES DANS LA REGION DU CENTRE
Promoteur  : Etablissement African Forest Business
Siège social / Localisation : Douala
Forme juridique : Etablissement
Date / Année de création : 2015
Capital social : 1 000 000 FCFA
Associés :
B.P. 8856 Douala
Tél. : 652 92  99  22  / 677 94  08  06 / 693 97  15  39
Email : dongmoarmandine@gmail.com /  jp.tnganso@gmail.com
Site internet  :
Secteur d’activité : Service
Sous-secteur : Certification de la qualité (cacao)
  Contexte : Le cacao est l’un des principaux produits  d’exportation agricoles à côté du coton  et de la banane.  Les exportations de cacao représentaient en 2018, 11,1% de l’enveloppe des recettes d’exportation du Cameroun. Source : journal  Investir au Cameroun publication du 06/11/2019   Entre le milieu des années  1990 et le début  des années  2000, la filière a subi les effets du retrait de l’Etat dans la gestion  du marché : fin des quotas, fin du prix minimum garanti  et fin des intrants fournis aux producteurs. Malgré la libéralisation, depuis  quelques années,  le gouvernement camerounais  ne ménage  aucun effort pour redresser la cacaoculture  dans le  sens   de   plus   de   quantité   et  plus   de   qualité   :   encadrement des producteurs,  financement   de   projets,   sensibilisation   par   les   organes régulateurs de la filière. Au demeurant, le Cameroun accuse une mauvaise réputation sur le marché mondial  du  point  de  vue  de  la  qualité  et  voit  sa  production souvent menacée   de   rejet   sur   les   marchés   d’exportation.   A  l’heure  où   les considérations liées à la sécurité  sanitaire  des  aliments  pour  la santé  du consommateur s’imposent comme un sujet majeur, le maintien de la qualité de base du cacao se présente à la fois comme une aspiration  pour intégrer le marché mondial et comme un défi pour s’y maintenir. Mais les bénéfices d’une telle intégration dépendent dans une certaine mesure de la capacité pour   le   pays   à   satisfaire   la   demande   ;   une   demande   qui   selon l’Organisation  Internationale  du Cacao (ICCO)  devrait  se situer  à plus de 4,5  millions de  tonnes  en  2020  notamment avec  l’augmentation  de  la consommation  de   chocolat   en  continent   asiatique.   La  relance   de   la productivité  est  par conséquent un enjeu du développement de la filière cacaoyère. En effet, à partir  de 2020, selon  les exigences  des  acheteurs,  le cacao à exporter  devrait être certifié. Cependant,  de 2010 à 2014, seulement  3% du   cacao    camerounais    était    certifié,   le   faible   regroupement  des producteurs  en   coopératives  étant   un   des   principaux   obstacles  au processus de certification Source : ec.europa.eu. :  « Etude sur le potentiel de commercialisation du cacao du Cameroun en indication géographique  ».
        Présentation succincte : - Activité principale : certification des exploitations  cacaoyères.   -    Activité   secondaire   :     accompagnement   au    regroupement  des cacaoculteurs.   - Zone  de  production :  Région  du  Centre,  Département de  la lékié, du Mbam et Inoubou et du Mbam et Kim.
Niveau    d’avancement     du Projet :   - Situation de start-up
Délai de mise en œuvre  : - Un (01) an
                        Stratégie  de mise en œuvre : - Ets AFB entend  accompagner les  cacaoculteurs au  regroupement   en coopérative et en GIC - Signer des contrats  avec les coopératives et producteurs de cacao, pour leur   fournir   un   service   d’accompagnement   et   de   certification   des exploitations   cacaoyères   conformément   au  standard de  l’organisme  de certification RAIN FOREST ALLIANCE (RA)) - Former et encourager les cacaoculteurs au respect  des bonnes  pratiques agricoles (mélange des pesticides, optimisation des quantités et qualité de pesticides  à  utiliser etc.) gages   d’une  production de  cacao  de  qualité répondant aux normes  internationales -  Accompagner   les   cacaoculteurs  au   respect   des   bonnes   pratiques environnementales ayant un impact direct ou indirect tant sur la qualité de cacao produit  que sur l’environnement - Doter les cacaoculteurs d’équipements de protection individuelle - Former et les encourager les cacaoculteurs à la tenue  d’une comptabilité formelle pouvant  assurer  la pérennité de leurs ressources - Après approbation d’un  audit  externe,  un certificat  RA est  délivré  aux producteurs  ayant suivi scrupuleusement le processus de certification - Les clients (exportateurs) détenteurs du certificat peuvent  commercialiser le cacao de leurs producteurs (cultivateurs) comme produit  certifié - Prélever 125 FCFA / kg de cacao certifié.
PROJET DE CREATION AU CAMEROUN D’UNE USINE DE PRODUCTION INDUSTRIELLE DES TABLETTES NUMERIQUES SOLAIRES AVEC POUR SECTEURS D’APPLICATIONS L’EDUCATION, LA SANTE, L’AGRICULTURE ET L’ARMEE/SECURITE TRANSFRONTALIERE.
Promoteur  : Teachmepad  Mobile Limited
  Siège social / Localisation :   3ème  étage  immeuble MDG, Rue 1.619 Yaoundé 5 Omnisport
Forme juridique actuelle : Société à Responsabilité Limitée
  Date / Année de création : 30/05/2016 en entreprise individuelle 20/01/2020 en entreprise pluripersonnelle de six associés
Capital social : 13  118 400 FCFA
Associés : Vincent Onana Binyegui (70%) et cinq (05) associés  détenteurs de 30%
B.P. 35372 Yaoundé, République du Cameroun
Tél. : +237 243 282 785,  +237 653 965 698,  +33 783 787 786 65
Email : teachmepad@protonmail.com
Site internet  : https://teachmepad.co
Secteur d’activité : T.I.C.
Sous-secteur : Fabrication des tablettes numériques  solaires
  Contexte : La crise COVID-19 a impacté  plusieurs  secteurs  d’activités parmi lesquels le   secteur    de   l’éducation.   Cette   pandémie    affecte   directement   la scolarisation  de plus de 7,2  millions d’élèves et étudiants sur l’ensemble du territoire  dont  plus de  4,3  millions d’enfants  inscrits au primaire avec 47%  de filles. Fort de son expérience  tirée dans  la mise en œuvre  du projet  « Education Cannot Wait » (ECW),  l’UNESCO  a préconisé  aux Autorités camerounaise, le recours  aux solutions  technologiques d’enseignement à distance  à travers l’utilisation des TICs. (voir  : https://fr.unesco.org/) Cependant,  la fracture  énergétique que  connaissent certaines  localité du pays rend inopérant  l’implémentation des solutions technologiques d’enseignement  à  distance  à  travers  l’utilisation des  TICs.  Le  projet  de création au Cameroun d’une usine de production industrielle des tablettes numériques  solaires  avec  pour  secteurs   d’applications   l’éducation,   la
sante,  l’agriculture  et  l’armée/sécurité  transfrontalière  apparait   comme une solution idoine pour résoudre les problèmes ci-avant évoqués.
      Présentation succincte : -  Activité  principale   :   Production   et   commercialisation   des   tablettes numériques   solaires,   avec  pour   secteurs   d’applications   l’éducation,  la santé,  l’agriculture et l’armée. -  Activité  secondaire :   Production   et  commercialisation   des   chargeurs mobiles  hybrides,   des   Voice-éducateurs  solaires   et  autres   accessoires mobiles au Cameroun.
Niveau     d’avancement      du Projet :   Situation de start-up
Délai de mise en œuvre  : Minimum (06 mois) – Maximum (01 an)
        Stratégie  de mise en œuvre  : - Création d’une  usine d’assemblage des  tablettes numériques  solaires  et accessoires dérivés au Cameroun de concert  avec un partenaire technique industriel ; - Passage à une usine de production semi-automatisée des tablettes numériques  solaires et accessoires dérivés en Afrique ; - Mise en place d’une usine de production entièrement industrielle et distribution   des  tablettes  numériques   solaires  et  accessoires  dérivés  à travers le monde.
        Objectifs opérationnels : - Atteindre  20%  des  parts  du marché  des  Technologies  de  l’Information, de la Communication et de  l’Education (TICE) en Afrique d’ici 2025 ; -  Assembler   en   hypothèse  de   base,   3   tablettes/jour  (Année  1),   4 tablettes/jour  (Année  2),  5   tablettes/jour  (Année  3),  6   tablettes/jour (Année 4 et 5) ; - Commercialiser 21  600 tablettes (Année 1), 28  800 (Année 2), 36  000 (Année 3), 43  200 (Année 4 et 5).
        Déterminants de la production et du chiffre d’affaires : -   Le   nombre    de    tablettes   assemblées   par   ouvrier   par    jour :    3 tablettes/jour  (Année   1),   4   tablettes/jour  (Année   2),   5   tablettes/jour (Année 3), 6 tablettes/jour (Année 4 et 5) ; - Le  nomb r e  d ’ ouv r ier  char gé  de  l’a ssemb la ge  : 25 ouvriers ; - Le nombre  de jour de travail par semaine  : 6 jours ; - Le nombre  de  tablettes vendus : 21  600 (Année  I),  28  800 (Année  2), 36  000 (Année 3), 43  200 (Année 4 et 5) ; - Le prix de  v ent e  d’ une   tablette sous  accompagnement public : 35  000 FCFA.
  Capacité de production : Projetée  en hypothèse de base  (H1) : 21 600 (Année 1),  28  800 (Année 2), 36 000 (Année 3), 43 200 (Année 4 et 5).
    Approche         commerciale et marketing  (Produits, clientèle, cible, politique de prix et de marché) : -    Marketing  direct  par  le  biais  de  :  Spots  publicitaires  télévisés,   des plateformes  d’E-Commerce, l’ouverture des  Smartstores dans  les villes de Yaoundé                                               et                                               Douala ; - Marché  cible :  Cameroun  dans  un  premier  temps,  sous-région Afrique Centrale à long terme Produit : Tablettes numériques  solaires -     Clientèle     cible     :      Institutions     académiques    et     programmes
PROJET D’EXTENSION D’UNE UNITE INDUSTRIELLE DU RIZ NATURELLEMENT PARFUME MADE IN CAMEROON
Promoteur  : Société Coopérative  TPA (Transformation et Promotion  Agroalimentaire)
Siège           social           / Localisation :   Yagoua dans la Région de l’Extrême Nord
Capital social : 76  500 000
Statut juridique Société Coopérative
Date/ année  de création Mai 2013
Associés : M. AHMADOU
B.P. 215 YAGOUA
Tél. : 00237 698 13  76 63
E-mail : tpacooperative@gmail.com
Site internet  :
Secteur d’activité : Primaire
Sous-secteur : Agro-alimentaire  Céréales (Transformation du Riz)
      Contexte : Dans       un       contexte       marqué       par       la      chute       drastiques     des devises,  le gouvernement du Cameroun,  en vue de limiter les importations des produits   de  base   d’une  part,  et  de  lutter  contre   la  pauvreté   et  l’insécurité alimentaire,  a adopté une  stratégie visant à substituer les importations desdits produits  par  la promotion  de  la production locale dans  les secteurs  ciblés tels que : les céréales  (maïs, sorgho, riz etc.) pêches,  etc.
    Présentation succincte : - Activité principale : Production  intensive, du riz naturellement parfumé Made In Cameroon - Activité secondaire : - Zone de production : Yagoua dans la Région de l’Extrême Nord - Forme juridique : Société Coopérative
Niveau d’avancement   - Projet en situation  de renforcement
Statut     des     terres occupées   - Propriétaire
Délai   de   mise   en œuvre   - Un (01) an
        Stratégie  de mise en œuvre : -     Diversifier la gamme  de produits  (riz blanc long grain 100%,  riz long grain 5%, Riz blanc Cassé 100%,  riz complet, riz blanc 25%) -     Aligner les cycles de production sur deux (02) campagnes agricoles -     Campagnes  promotionnelles à travers les foires et autres  événements · Salon Internationale de l’Artisanat du Cameroun (SIARC) · Salon International de l’Entreprise - PROMOTE · Les Journées  de l’Economie Sociale · Les Journées  de la PME · Fête du Travail du 1er  mai
PROJET D’EXTENSION DE LA FERME PISCICOLE DU GROUPEMENT D’INTERET COMMUN SANGULA NGUL AI MANYANG DE NGOANTET / NKOLMETET
Promoteur  : GIC SANGULA  NGUL AI MANYANG
  Siège social / Localisation :   Ngaontet,  arrondissement de Nkolmetet
Forme juridique : Groupement  d’Intérêt Commun
Date / Année de création : 2017
Capital social : 15  000 000 FCFA
  Associés : - Mme MENDOUGA Joséphine,  Mme ATEBA NKOUDOU, M. ATANGANA NNOMO Emilien
B.P. 6 814 Yaoundé
Tél. : 699-94-42-57 | 676-51-44-60
EMail  : atjosa@yahoo.fr
Site internet  :
Secteur d’activité : Primaire
Sous-secteur : Elevage
Spéculation  : Poisson d’eau douce
      Contexte : Dans   un  contexte   marqué   par   la  chute   drastiques   des   devises,   le gouvernement  du  Cameroun,  en  vue  de  limiter  les  importations des produits  de base  d’une part, et de lutter contre  la pauvreté  et l’insécurité alimentaire,  a  adopté une  stratégie visant  à  substituer les  importations desdits  produits  par la promotion  de la production locale dans les secteurs ciblés tels que : les pêches, les céréales (maïs, sorgho, riz, ...),  etc.
      Présentation succincte : - Activité principale : Production  et commercialisation  du poisson  de table frais         et          fumé          (silures,          Tilapia,         Carpes          Kanga) - Activité secondaire : Aucune - Zone de production : Localité de Ngaontet, arrondissement de Nkolmetet, Département du Nyong et So’o, région du Centre. - Superficie des espaces de production : Trois  (03) hectares.
Niveau    d’avancement     du Projet :   - Projet en situation  de renforcement
Statut  espace  de production (terres    cultivables,    étangs piscicoles, etc.) :   Les espaces de production appartiennent à Mme MENDOUGA Joséphine Agnès, Délégué du GIC
PRODUCTION INTENSIVE, CONSERVATION ET COMMERCIALISATION DU POISSON D’EAU DOUCE A EBEBA 1
Promoteur : DREAM FISH SARL
Siège social / Localisation : Localité d'EBEBA 1, Arrondissement de MBANKOMO Région du CENTRE
Capital social : 960 000 FCFA
Statut juridique Société A Responsabilité Limitée
Date/ année de création Février 2019
B.P. 32211 Yaoundé
Tél. : 679 36 09 01 / 693 52 90 06
E-mail : alainhervemvondo@yahoo.fr
Site internet :
Secteur d’activité : Secteur primaire
Sous-secteur : Pisciculture
Spéculation Poissons d'eau douce
      Contexte : Dans un contexte marqué par la chute drastique des devises, le gouvernement du Cameroun, en vue de limiter les importations des produits de base d’une part, et de lutter contre la pauvreté et l’insécurité alimentaire, a adopté une stratégie visant à substituer les importations desdits produits par la promotion de la production locale dans les secteurs ciblés tels que : les céréales (maïs, sorgho, riz etc.) pêches etc.
      Présentation succincte : Activité principale : Production intensive, conservation et commercialisation du poisson d'eau douce  Activité    secondaire    :    Production    et    commercialisation    des    alevins Zone de production : EBEBA 1 (Arrondissement de MBANKOMO Département de        la        MEFOU        &        AKONO;        Région        du        CENTRE) Superficie des espaces de production : 14 921 M²
Niveau d’avancement - Projet en situation de  renforcement
Statut       des       terres occupées Le promoteur est titulaire d'un titre foncier N° MAK N°0204 obtenu le 21 avril 2008
Délai de mise en œuvre Un (01) an
  Stratégie   de   mise   en œuvre : -  Stratégie  de  communication  et  de  pénétration  basée  sur  les  habitudes commerciales des ménagères et des braiseuses. - Stratégie de fixation du prix basée sur la l’élaboration d’un prix de pénétration - Stratégie marketing basée sur la différenciation  en présentant un produit (tilapia)
PROJET AQUACOLE DANS LA DIBAMBA RELATIF A L’ACCROISSEMENT DE LA PRODUCTION DE TILAPIA (DE 90,25 TONNES/AN A 327,75 TONNES/AN)
  • Contexte : Dans un contexte marqué par la chute drastiques des devises, le gouvernement du Cameroun, en vue de limiter les importations des produits de base d’une part, et de lutter contre la pauvreté et l’insécurité alimentaire, a adopté une stratégie visant à substituer les importations desdits produits par la promotion de la production locale dans les secteurs ciblés tels que : les pêches, les céréales (maïs, sorgho, riz, ...), etc
 
  • Présentation succincte : - Activité principale : Production et commercialisation de tilapias matures et d’alevins - Activité secondaire : Production et commercialisation d’équipements aquacoles (bacs PVC, cages flottantes, système aquaponis), formation des jeunes et assistance technique dans le domaine de la pisciculture. - Zone de production : Arrondissements de la Dibamba et de logbadjeck Département de la Sanaga maritime, Région du Littoral. - Superficie des espaces de production : 25 hectares sur le fleuve Dibamba, extensible à 50 hectares.
  • Promoteur : AGRO WORLD GROUP SARL Siège social / Localisation : Douala-Bali Forme juridique : Société A Responsabilité Limitée
APPUI D’EXTENSION D’UNE UNITE DE PRODUCTION DE MAIS A AKO
Promoteur  : ALENKONG FOUNDATION
Siège social / Localisation : NORD-OUEST Localité d'AKO
Forme juridique : Société coopérative
  Date / Année de création : Année d'Immatriculation : 08 Avril 2019; Date de création : 12 Mars 2013.
Capital social : Non determine
Associés : Membres coopérateurs
B.P. P.O Box : 81  NKAMBE-Cameroon
Tél. : 677 28  28  26 / 699 053 700
Email : alenkongf@gmail.com
Site internet  : www.alenkongfoundation.com
Secteur d’activité : Agriculture
Sous-secteur : Production  et Commercialisation du mais certifié
      Contexte : Initiative conjointe de la Banque Mondiale et du Gouvernement  Camerounais à  travers   le  Projet   d'Investissement  et  de  Développement  des   Marchés Agricoles (PIDMA), le MINADER,  le MINEPAT qui vise à l'amélioration  de  la productivité  et la compétitivité des chaînes de valeur maïs, et l'accroissement de   la  production  agricole   locale  tout   en  luttant   contre   la  pauvreté   et l'insécurité alimentaire.
      Présentation succincte : - Activité principale  : Production  Transformation  et commercialisation  d’une nouvelle marque  de riz, baptisé   Riz Makossa. - Zone de production : Région du Littoral (Départements : SANAGA-MARITIME et WOURI, avec extension  dans le centre (Haute Sanaga) - Modèle coopératif  : S.A.R.L. - Superficie  des  espaces de  production :  100 hectares   de  terres  dans  le littoral.
Niveau d’avancement   -Projet en situation  de renforcement
Statut   des   terres occupées   Propriétaire  des 50  ha de terres  cultivables
Délai  de  mise  en œuvre   - Un an six mois
          Stratégie   de  mise en œuvre : -   Fédération   des    agriculteurs    membres    de    la   société    coopérative - Organiser  des recyclages  sur le respect  de la réglementation en matière de culture   du   maïs   ainsi   que   sur   le   choix   des   parcelles    à   emblaver. -   Intensification    des    relations    d'affaires    avec    les    clients    habituels. - Acheter la production au bord champ, puis la collecter et la transporter vers les                                                                                                             acheteurs -    Appui    technique     des    instituts     de    recherche     (IRAD,    IITA,     etc.) - Organisation  des ateliers d'information sous la tutelle du MINADER en faveur des partenaires au développement et humanitaires  intervenant  dans la région septentrionale. .
Objectifs opérationnels : - Production  sur 150 hectares  de Maïserie par an                                           - Acquisition d'un bon nombre  d'intrants et de matériels agricoles
  Déterminants de la   production et du     chiffre d’affaire : - Augmentation  des superficies exploitées  : 150 ha (de la 1ère  à la 5e année) - Prix de vente = 180 FCFA/Kg - Amélioration des rendements à l’hectare de maïs certifié hybride et composite;  Mais hybride (de 3t/ha à l'année  1 pour 4t/ha à l'année  5) et Mais composite  (de 4t/ha à l'année  1 pour 5t/ha à l'année  5).
        Capacité             de production : - Actuelle : 20tonnes-27tonnes de maïs certifiée hybride  et 80 tonnes  de de maïs certifié composite  (2017-2019)                                                                  - Rendement   à  l'hectare   et  superficie  actuelle:  Composite  (2t/ha  avec  une superficie de 40ha); Hybrides (2,7t/ha avec une superficie de 10  ha). Prix de Vente : 180 FCFA/Kg. - Projetée  :  240 Tonnes  de  maïs  certifié  hybride  et  270 Tonnes  de  maïs certifié composite   dans 5 ans - Rendement  à l’hectare :  maïs  certifié hybride  4t/ha - 5t/ha; maïs certifié composite  3t/ha à 4t/ha.
Sources              de revenus  :   - Vente prépayée sur commande
    Approche commerciale       et marketing (Produits, clientèle, cible, politique de prix et de marché) : Approche commerciale : ALENKONG    entend  écouler  sa  production par  les grandes campagnes de marketing auprès  des grossistes, les éleveurs, les agriculteurs,  les sociétés  de provende et les marchés ouverts.   Produit  : Mais grain   Prix : 180FCFA / Kg   Clientèle actuelle :
Ferme Polyvalente de l’Est
Promoteur  : Dr Bonaventure  TIAM
  Siège social / Localisation :   Bertoua
Forme juridique : Société coopérative
Date / Année de création : 2014
Capital social : 100 000 000
Associés :
B.P.
Tél. : 677 583 271 | 699 527 499
EMail  : bonatiam@yahoo.fr | fermepolyvalente@yahoo.com
Site internet  :
Secteur d’activité : Agriculture
Sous-secteur : Maïs et élevage
  Contexte : Accroissement   prévisible   des   besoins   alimentaires   pour   cause d'ouverture   des    frontières    en   zone    CEMAC et    la   pression démographique. D’où la nécessité impérieuse de mettre en place une agriculture  organisée (mécanisation, mutualisation  des  acquis  des petites  exploitations) et  diversifiée.  La  région  de  l’Est (Cameroun) dispose d’un important  potentiel  foncier non exploité  et des  terres arables  peu détériorées.
  Présentation succincte : Créée en novembre  2014, la FPE s’est fixé pour objectif de mettre en place une unité agroalimentaire intégrant  des chaînes de valeurs agricoles  et pastorales reposant sur la production des  semences et la culture  du maïs pour  la commercialisation  d’une part,  et pour  la fabrication des aliments pour bétail.   Elle est actuellement  dirigée par le Dr Bonaventure  TIAM (Vétérinaire et Agroéconomiste), dont le dynamisme managérial a permis à l’entreprise  d’acquérir   400  hectares   de  terres,   sur  lesquels   un important  investissement (FCFA 225,5 millions) a déjà été fait pour la production du maïs (2 ha de champs semencier  de maïs, 50 ha de champ de maïs) et l’élevage des porcs et de quelques ruminants.